• Octobre 2021

    Un jour, le muezzin invitait les fidèles à la prière. Tous se dirigeaient vers la mosquée, lorsque Nasrudin Hodja s'en allait dans la direction opposée. - Hodja, n'entends-tu pas l'appel du muezzin ? lui crièrent-ils. Pourquoi t'éloignes-tu ? - Je ne m'éloigne pas, je ne vais pas dans la direction opposée. Je me contente de suivre la voix pour savoir jusqu'où on peut l'entendre. Appel à la prière. Une histoire de Nasrudin.

    Octobre et ce nouveau décor arrangé par Nathie que je remercie. Une merveille !

     Octobre, et nous ouvrons nos fenêtres et nos portes sur des forêts qui se transforment. Les premières feuilles brunes des arbres pleurent sur l'herbe mouillée et fraiche et les fougères roussissent déjà. Le ciel est bas. Il fait bon vivre en automne. Je vous souhaite une belle saison.

     

    Ma nièce Mary m'envoie régulièrement des couchers ou levers de soleil de Bretagne où elle vit. Ce sont toujours des clichés magnifiques que j'aime partager.

    Octobre 2021

      

    J'ai retenu une citation de Pablo Nuréda : " Il meurt lentement celui qui ne voyage pas, celui qui ne lit pas, celui qui n'écoute pas de musique, celui qui ne sait trouver grâce à ses yeux. Il meurt lentement celui qui détruit son amour-propre, celui qui ne se laisse jamais aider. Il meurt lentement celui qui devient esclave de l'habitude, refaisant tous les jours les mêmes chemins, celui qui ne change jamais de repère, ne se risque jamais à changer la couleur de ses vêtements ou qui ne parle jamais à un inconnu. Il meurt lentement celui qui évite la passion et son tourbillon d'émotions, celles qui redonnent la lumière dans les yeux et réparent les coeurs blessés. Il meurt lentement celui qui ne change pas de cap lorsqu'il est malheureux au travail ou en amour, celui qui ne prend pas de risque pour réaliser ses rêves, celui qui, pas une seule fois dans sa vie n'a fuit les conseils sensés. Vis maintenant ! Risque-toi aujourd'hui : Agis tout de suite ! Ne te laisse pas mourir lentement ! Ne te prive pas d'être heureux ! ".

    Octobre 2021

    Cette photo a été souvent utilisée dans ce blog. Elle est un symbole de beaucoup de combats que nous menons parfois.

     

    Cette poésie a été écrite en 2017. J'y tiens beaucoup. J'ai voulu marquer le jour du 29 septembre comme chaque année depuis la disparition de mon mari, c'est le jour anniversaire de notre mariage. Merci Nathie pour l'arrangement de la photo.

    Je n'ai plus peur,

    Sur les chemins trempés dont les parfums m'enchantent
    j'entends, si délicats, des sons qui m'accompagnent.
    Pas une âme qui vive dans ce coin de campagne
    pas une âme qui vive seule votre ombre troublante,

    votre sage présence qui en terrain conquis
    affirme son existence même discrètement.
    Nous longeons les futaies dénudées par les vents
    puissamment occupés à souffler sur la vie

    du feuillage épuisé d'avoir bien trop vécu.
    Traversée de frissons j'enfile mon chandail
    dans ce moment frileux je grelotte et tressaille
    car je vous sens si proche au point d'en être émue.

    je sais que votre pas me guide sur le chemin,
    confuse et troublée par le bel horizon
    qui me laisse impuissante devant la tentation
    de vous suivre par là où tout semble divin.

    L'air est si délicieux et chargé de douceur,
    les oiseaux ont compris combien je m'abandonne,
    ils gazouillent et ravis nous suivent et tourbillonnent
    où que vous m'entraîniez, voyez je n'ai plus peur.

    Catherine Pallois C'était hier Tous Droits Réservés

    Je n'ai plus peur  Octobre 2021

     

    Octobre 2021

     

    Voyage littéraire chez Catherine Pallois, Auteure.

    Voyage littéraire chez Catherine Pallois, Auteure. 

     

    « 22 septembre 2021 - AUTOMNEPassent les saisons »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    4
    Ana
    Jeudi 7 Octobre 2021 à 02:10
    Bonjour chère Babou: Je suis tellement désolée de que, chaque fois, il soit plus difficile pour moi de lire ton blog. Il y a des annonces qui couvrent tout. De toute façon je continue à suivre tes écrits et tes beaux poèmes comme celle-ci que tu viens de partager. Merci beaucoup mon amie!
      • Vendredi 8 Octobre 2021 à 08:39

        Merci infiniment ma chère Ana je vais me renseigner pour la publicité qui couvre le blog ça n'est pas normal il y a une limite tout de même. Je te souhaite un bel automne et t'envoie plein de bisous d'amitié

    3
    Lundi 4 Octobre 2021 à 16:43

    Merci à toi ma chère Maïté tes messages sont toujours aussi doux que le miel. Je suis heureuse de pouvoir venir plus souvent ici en jonglant avec le temps, je tape avant et mon imagination en convalescence trop longtemps, se libère. Il pleut encore ici mais l'automne sera beau, il suffit à tous d'aller faire une petite virée dans ton blog qui est merveilleux. Bonne semaine Maï. Je t'embrasse bien affectueusement.

    2
    Lundi 4 Octobre 2021 à 16:25

    Quelle jolie page Catherine, quel plaisir de lire ces moments...J'aime venir chez toi..

    Il existe des choses qui permettent le recueillement. Les Phrases a retenir ou a écrire

    dans le petit carnet, et puis avoir de tes nouvelles aussi, au milieu de tes écrits; des nouvelles 

    a se rappeler, et puis cet anniversaire qui te fait souvenir de choses douces. Les souvenirs restent

    et c'est heureux de se prendre au jeu de penser a ceci à cela; tout cela fait vivre et permet à la

    mémoire de faire un petit tour  arrière, ce qui apporte un brin de sérénité.. ou pas.

    Je te souhaite un bon mois d'Octobre ma douce Amie, il fera encore de belles journées souhaitons

    le encore un peu. Je suis moins présente en ce moment ,je prends du temps pour me faire

    du bien ...Voilà Catherine, merci de nous ouvrir tes portes, c'est un vrai plaisir chaque fois. Bonne semaine à Toi.. Tendresse et gros bisous*

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :