• Mon témoignage suite AVC

    En janvier 2021 j'ai fait un AVC. Suite à un appel à témoins je viens d'envoyer mon témoignage par e-mail

    Mon témoignage suite AVC

    Agée de 70 ans victime d'un AVC en janvier 2021 suite à une hyper-tension récurrente j'ai été prise en charge immédiatement par mon généraliste qui m'a dirigée vers les urgences CHU Rouen où l'on n'a pu me garder faute de places disponibles.

    Irm & scanner par CH d'Elbeuf pour constater les dégâts.

    J'ai eu beaucoup de chance.

    Ce jour-là à mon réveil je ne comprenais pas pourquoi je n'arrivais plus à prendre ma brosse à dents à l'endroit et ne savais plus dans quel sens il fallait l'utiliser. Mes pas étaient devenus hésitants et il me fallait réfléchir pour mettre un pied en avant et lequel surtout. Je prenais mes couverts à l'envers et ils me glissaient des mains sans que je comprenne pourquoi idem pour une paire de ciseau jusqu'à me demander où mettre mes doigts et finalement comment ça marche. Une chance je parlais correctement car je n'avais pas perdu la syntaxe mon vocabulaire était resté encré dans mon cerveau et mes mots pensés sortaient sans trop d'hésitation. Par contre comme tous les matins je me suis installée devant mon clavier pour écrire malgré ce malaise étrange de n'être pas dans mon assiette. En fait après avoir écrit une seule phrase je constatais que c'était n'importe quoi. Je n'arrivais pas à contrôler mes doigts. Je pensais, mais le mécanisme de l'écriture s'était envolé littéralement. Même bilan catastrophique pour l'écriture manuelle.

    Mon orthophoniste m'a conseillé une méthode qui je crois m'a sauvée.

    Il fallait recréer les automatismes perdus pour cela pendant des mois j'ai écrit sur des cahiers des mots puis des phrases puis ma signature. Pendant des mois j'ai appris à nouveau et seule à replacer mes doigts sur le clavier et à taper jusqu'au sans faute. En jouant aux dés avec mes enfants je constatais que ne n'arrivais plus à les compter comme on le fait normalement sans réfléchir. Le circuit du calcul mental avait été lui aussi endommagé. Donc j'ai lancé des dés mille fois, j'ai fait des colonnes de chiffres et compté à la verticale puis à l'horizontale jusqu'à arriver sans hésiter et automatiquement à un total correct.

    Aujourd'hui un an presque et demi après si la mémoire me fait encore un peu défaut, si la concentration à la lecture m'est pénible et si lors d'une conversation les mots de mon interlocuteur s'embrouillent dans mon esprit je peux malgré tout reprendre les écritures de mon troisième roman à la machine (j'y ai d'ailleurs en relecture découvert certains de mes personnages !) j'écris à nouveau à la main bien que je sois encore un peu maladroite et le calcul mental a trouvé un autre chemin mécanique et ça marche.

    L'AVC ne prévient pas c'est comme son nom l'indique un vrai accident subit et brutal qui vous fait perdre les notions de l'espace et du temps.

    Après un long travail personnel, le soutien de proches attentifs à mes difficultés et un entourage médical au top, je vis à nouveau normalement.

    J'ai encore du travail mais j'arriverai à un excellent résultat parce que malgré l'immense fatigue qui s'atténue enfin un peu, je crois en mes capacités, mes facultés personnelles.

    Mon témoignage suite AVC

     

    Accusé réception et réponse 

    de Jessica JACQUES

    campagne.avc@gmail.com

    Bonjour Catherine et merci beaucoup pour votre témoignage.

    Moi qui était persuadée que les prises en charge étaient plus rapides chez des personnes plus âgées (désolée ce n'est pas très délicat de ma part, j'espère que vous ne m'en voudrez pas).

    Comment faire face à une urgence vitale où chaque minute compte, on peut vous transférer. 20 minutes de trajet entre le CHU de Rouen et le CH d'Elbeuf (merci googlemap) ! 2 millions de neurones perdus chaque minute ! ça m'exaspère...

    Je suis de tout coeur avec vous dans votre rééducation, certes fastidieuse, mais tellement nécessaire.

    Je vous souhaite plein de jolis moments avec vos proches et beaucoup de succès à votre 3ème roman.

    Passez un bon dimanche.

    Jessica

    Mon témoignage suite AVC    Mon témoignage suite AVC

    « Le dernier Alonso arrive !Alceste à bicyclette »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    2
    Tite-C
    Mardi 3 Mai à 18:28

    Tu es très courageuse.  Bravo!

    Bon mois de mai!

      • Mardi 3 Mai à 19:22

        Merci beaucoup Tite-C tu es gentille comme tout.

        Je te souhaite également un joli mois de mai.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :